Au programme de cette 5e édition Trophées francophones du cinéma, la projection gratuite à la salle Canal Olympia des 28 films en compétition venus de tous les pays membres de la Francophonie. Des projections exceptionnelles donneront sont aussi prévues dans plusieurs villes du pays. Comme évènements associés à cette manifestation majeure, il y a le lancement du ciné-club de Yaoundé, l’atélier sur le rôle de la presse dans la promotion du cinéma francophone, etc. Une signature officielle du fonds d’aide pour la jeune création en Afrique francophone est prévue le 15 décembre.En plus des neuf distinctions attribuées aux artistes et aux œuvres issus de tous les cinémas de la francophonie, des p bourses spéciales seront offertes.  Le trophée d’honneur de cette édition est décerné à l’acteur camerounais Gérard Essomba. Son trophée lui sera remis au cours de la cérémonie de clôture qui va se tenir le 16 décembre 2017 au Palais des Congrès de Yaoundé.Ces « Oscars » des cinématographies de la francophonie, conduits par  Alexandre Labruffe, directeur Délégué des Trophées Francophones du Cinéma (Tfc), sont  une manifestation annuelle et itinérante qui mettent en valeur la diversité de ces cinématographies et le dynamisme de la filière cinéma et audiovisuelle du pays d’accueil.                         La conférence de presse inaugurale des activités a connu la présence de nombreux invités ce lundi. « La patrie d’Abord » de Thierry Ntamack, « Djambar, Sembene l’Insoumis » de Eric Bodoulé Sosso et « Walls » de Narcisse Wandji respectivement dans les catégories Longs métrages, documentaires et courts-métrage sont en compétition officielle.Jeanne Ngo Nlend (Stagiaire)