Ils sont nombreux ces artistes de renommée internationale qui sont invités par l'association "Makossa For Ever" à célébrer pendant trois jours le Makossa.De Sam Fan Thomas à Dynastie Le Tigre en passant par Nicole Mara. Les artistes de toutes les générations seront de la partie. Le prix d'entrée à ce festival qui en plus de la musique prévoit les débats et les expositions pour l'orientation d'une nouvelle approche du Makossa pour les générations futures s'élève à 1000F.Placé depuis deux ans sous la direction de la chanteuse Claudia Dikosso, le comité d'organisation indique que le festival s'ouvre par les Masters class qui se dérouleront du 27 octobre au Ier novembre à Deido. A préciser que, l'entrée est libre et gratuite au public .L'idée de cet événement est de protéger, La culture camerounais à travers le Makossa. Face à la montée en puissance des musiques urbaines, Il faut insister sur la place de choix qu'occupe ce rythme culturel qui a fait ses preuves et continuent d'animer les mélomanes. A ce sujet Claudia Dikosso déclare: " Le Makossa n'est pas mort".Le première édition du Festival du Makossa a eu lieu au stade Mbappe Leppe, à Douala du 02 au 06 novembre 2016 toujours parrainé par Narcisse Mouelle Kombi, ministre de la Culture.Esther Fossi (stagiaire)