C’est une journée plus que jamais décisive qui retiendra le souffle des mordus du football sur l’étendue du territoire national. Rappelons que le titre, objet de toutes les convoitises, a été déjà été remporté par Eding Sport lors de la 30ème journée. Le club de la Lékié s’est qualifié ipso facto pour la Champions League Africaine. Toutefois, le championnat garde toute la plénitude de son intérêt, notamment en ce qui concerne la bataille pour les deux places restantes et qualificatives pour les compétitions africaines. Le même intérêt est également visible chez les équipes de bas de tableau engagées pour le maintien.La 2ème place qualificative pour la Ligue des champions africaine n’est pas encore totalement assurée pour le 2ème au classement Coton Sport de Garoua. Avec 51 points, il reste sous la menace d’Apejes 47 points, Stade Renard et Young Sport Academy 46 points chacun. Le club de Garoua n’a plus connu la victoire depuis la 28ème journée et a absolument besoin d’une victoire à domicile ce 21 septembre face à Union de Douala. Cette victoire est impérative pour Coton, si elle ne souhaite pas se voir rattraper par ses poursuivants au classement. Ils sont plutôt sur une bonne lancée pour accrocher cette 2ème place, ou encore la 3ème place qualificative pour la prochaine Coupe des Confédérations CAF.En ce qui concerne la zone rouge, zone du maintien, le Canon Sportif de Yaoundé joue sa carte face à Feutcheu au Stade Militaire de Yaoundé. Le Club de la capitale (26 points), a quasiment un pied en Elite Two et entend tout mettre en œuvre pour assurer son maintien dans l’élite. Aucune marge d’erreur n’est donc plus possible pour cet ogre du football camerounais. "Gagner" est un impératif absolu pour les trois journées qu’il reste à disputer. La situation est identique pour Lion blessé de Foutouni qui engrage 26 points.Union Sportive de Douala 37 points, Aigle Royal de Dschang 36 points, Astres 35 points et Racing de Bafoussam 33 points sont également concernés par cette situation. Aucune de ces équipes n’est complètement assurée du maintien. Mathématiquement, tout peut encore arriver. Il faut attendre la fin de cette 32ème journée pour pouvoir se prononcer sur le sort de ces différentes équipes. Le suspens reste donc entier avant le début de cette journée, aussi bien pour les places africaines que pour le maintien. Cependant, une chose est certaine : c’est qu’à l’issue des rencontres de ce jour, nous serons définitivement fixés sur le sort des équipes qui seront qualifiées pour accompagner Eding sur la scène africaine et celles qui seront appelées à faire valoir leurs droits en division inférieure.Ambroise Alfred Zoa (Stagiaire)