Les opérations de révision des listes électorales s’est opérée sur trois principales activités conformément aux dispositions des articles 74 et 76. A cela s'ajoute la liste électorale les citoyens qui remplissent les conditions exigées par la loi et ceux qui ont été précédemment omis. Retrancher de la liste électorale les personnes décédées, celles dont la radiation a été ordonnée par l’autorité judiciaire compétente, celles qui ne remplissent plus les conditions exigées par la loi et celles qui ont été indûment inscrites. Enfin, apportées à la liste électorale, toutes les modifications relatives aux changements de résidence ou à des erreurs matérielles constatées notamment sur les noms, filiation, date et lieu de naissance des électeurs.Selon le communiqué final du directeur d’Elecam, le nombre total des nouveaux inscrits au cours de la période allant du 1er Janvier au 31 Août 2017 est de 403.069 dont 159. 154 femmes et 243.915 hommes. Parmi ces inscrits, le nombre de jeunes filles et garçons de moins de 35 ans, est de 285. 076.Quelques modifications sont opérées au cours de cette révision, soit en raison de changement de résidence soit en raison d’erreurs matérielles. C’est ainsi qu’Elecam a  effectué 37. 749 modifications d’inscription. Après vérification auprès des instances compétentes, le nombre de radiations dans le fichier électoral en 2017 est de 16.711 personnes décédées ou déchues de leurs droits.A titre de rappel, le processus de révision des listes électorales se déroule chaque année du 1er janvier au 31 août.Blaise MOMBENGA (Stg)