Dans la région du Sud, le général de Brigade Joseph Nouma est désormais à la tête de la 11ème Brigade d'Infanterie Motorisée d'Ebolowa. Il a pris le commandement ce 18 juillet. En l'installant, le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, l'a exhorté à assurer la sécurité des personnes et des biens dans les trois régions du Centre, du Sud et de l'Est. Ce promu devra notamment mettre l'accent sur la gestion efficace des problème des réfugiés centrafricains nombreux dans la région de l'Est.Le général de Brigade prend également les commandes d'une région au sol riche en or et en fer entre autres, mais aussi qui abrite de nombreux projets de développement. Concernant les nouveaux hommes à la tête des commandements territoriaux de la région de l'Extrême-Nord, le ministre de la Défense a présidé ce mercredi à Maroua, la cérémonie de prise de fonction du général de Brigade Frédéric Djonkep Mehomy à la 4e région militaire interarmées. Ce même jour, le général de Brigade Toungue Elias a pris les rênes de la 4e région de gendarmerie.Le commandant de la légion de Gendarmerie de l'Extrême-Nord, le colonel Ngouy Amsa Abdoulaye a été par ailleurs installé dans ses nouvelles fonctions. Après Maroua, Joseph Beti Assomo est allé à Kousseri, où il a remis le drapeau au général de Brigade Assoualai Blama, en charge de la 41ieme Brigade d'infanterie motorisée. La série de ces instillations se poursuit. Une responsabilité colossale repose sur les épaules de ces hauts gradés de l'armée, compte tenu du contexte de guerre contre Boko Haram qui continue à semer la terreur dans la partie septentrionale du Cameroun.Dieudonné Zra