La reconversion des footballeurs  après la gloire est au centre des discussions au palais des sports de Yaoundé depuis ce 09 mai 2018.« Il y’a une vie après le football », thème développé lors des rencontres sur la reconversion des footballeurs. Mais cette vie doit se construire, se préparer. Pour le politologue Claude ABBE, la reconversion est un  processus complexe qui inclut la rupture avec la carrière passée, l’apprentissage et l’implication sur un nouveau métier. Il faut alors sélectionner le métier à venir, acquérir une formation et des compétences requises pour l’exercer. C’est là toute la raison de ce symposium sur la Reconversion des footballeurs  après leurs gloires.Le gouvernement veut donner à ceux-là qui ont porté haut le nom Cameroun à travers le football, une deuxième vie professionnelle. Le Ministre des sports et de l’éducation civique, Bidoung Kpwatt « L’Anafoot apporte une solution appropriée face un problème pratique. Cela nécessite une préparation à l’instar de celle du fonctionnaire avant la retraite ». A cet effet, l’académie nationale de football dispose d’une offre variée de formations pour leur insertion après leurs carrières. Une formation à l’analyse vidéo est d’ores et déjà programmée. Carl Enow Ngatchou , DG Anafoot « Aujourd’hui les équipes sont tellement organisées que avant qu’elles ne jouent un match elles prennent en compte tous les détails, elles ont les vidéo annalistes …Il faudra qu’on revoit notre façon de travailler .Nous offrons des formations qui vont permettre de bien s’organiser et de s’intégrer facilement dans la société ».Le symposium est également un moyen pour l’Anafoot de vulgariser son offre de formation dans les métiers du football.Odeline Stella Mouazan