Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre du Commerce, a dissipé les allégations de pénurie de sucre ce mardi 8 mai 2018 à Yaoundé. Il réagissait ainsi face aux rumeurs faisant état de graves pénuries. Suite à la suspension d’importation de cette denrée par un décret présidentiel.Alors que le Ramadan pointe à l’horizon, le ministre du Commerce tenait à rassurer l’opinion publique. Il soutient que le sucre est disponible du sucre sur le marché. Car contrairement aux fausses nouvelles véhiculées de façon informelle, Luc Magloire Mbarga Atangana soutient que 52 000 tonnes sont stockées à la Société sucrière du Cameroun (Sosucam). Notamment dans les usines de Nkoteng et de Mbandjock depuis le 30 avril dernier. « Je tiens à lever toute équivoque, il n’y aura aucune pénurie du sucre au Cameroun » a-t-il précisé.En rappel, le décret présidentiel du 2 mai dernier suspendait « jusqu’à nouvel ordre », les importations du sucre au Cameroun. Une mesure saluée par certains acteurs au nom de la protection de l’industrie nationale. Cependant, d’autres craignent la capacité de l’industrie locale, à assurer l’approvisionnement normal et régulier du marché du sucre. Le gouvernement rétorque qu’il n’y a aucune inquiétude. Concernant les importations, 30 000 tonnes sont stockées.Aussi, d’ici juillet 2018, la Sosucam devrait produire 27 000 tonnes. Les stocks atteindront alors 109 000 tonnes. Cela représente une consommation mensuelle, moyenne de l’ordre de 12 000 tonnes. « Ces stocks peuvent largement suffire pour six mois », a indiqué le ministre du Commerce.Dieudonné Zra