Les premiers pas du défilé du 20 mai 2018 se marquent déjà. Ce vendredi au quartier Général à Yaoundé, les établissements scolaires retenus sont en pleine répétition.  De manière cadencée, les carrés se succèdent. Pour chaque carré, les plus petits devant, et les plus grands derrière. C’est que, chacun doit pouvoir être bien vu par la caméra le jour dit. Des ajustements sont encore nécessaires, mais déjà la cohésion est remarquable au niveau des mouvements et des chansons.Tous les établissements du primaire effectuent la même chorégraphie, et chantent une même chanson. Idem du côté du secondaire. Au passage de chaque carré, on peut capter les mots « vivre-ensemble », « tolérance », « patriotisme », « intégration nationale », contenus dans les chansons. En rappel, cette année cinq chants patriotiques ont été retenus pour l’ensemble du territoire national.Il s’agit du premier mouvement collectif pour l’ensemble des écoles du département du Mfoundi. L’objectif visé aujourd’hui est, d’après le ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (Minjec), d’évaluer le niveau de chaque établissement par rapport aux autres. En effet, les répétitions se font par établissement puis par arrondissement, avant la rencontre sectorielle. En dehors des rangs, les encadreurs. Leur mission, s’assurer que tout le monde chante au même rythme, que les mouvements et pas sont cadencés ; mais aussi, que les lignes et colonnes sont bien droites de manière à former un carré parfait. Il faut le dire, le défilé du 20 mai est aussi l’occasion de montrer que la discipline règne dans leurs établissements.Ce 20 mai 2018, ce sont 14 écoles primaires et 14 établissements secondaires qui marqueront le pas à Yaoundé. A raison de deux, pour chacun des sept arrondissements du département du Mfoundi. D’après le train du défilé civil conçu par le Minjec, l’Education de Base constitue le deuxième module, après le Bouquet d’honneur qui est le module 1. Il y aura donc 14 établissements pour 14 carrés (144 élèves par carré), 28 encadreurs d’établissements, 14 encadreurs de mouvements et 65 porteurs. Le troisième module est celui de l’Enseignement Secondaire. Ici, 14 établissements pour 14 carrés, 14 encadreurs d’établissements, 14 encadreurs des mouvements d’ensemble et 65 porteurs. Six autres modules feront également partie de ce défilé civil.La grande répétition civile du défilé du 20 mai 2018 est prévue le 16 mai, et la répétition générale le 19.Vanessa Onana