C’était après la session plénière de présentation des rapports des cas d’incompatibilité au Parlement, ce mercredi 2 mai 2018, au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le doyen d’âge, Fon Victor Mukete.Les 100 sénateurs de la 2e législature entament officiellement leur mandat pour les cinq prochaines années. Les écharpes qu’ils ont reçues ce mercredi les engagent désormais à jouer pleinement leur fonction. En effet, au-delà de l’émotion d’un jour au Parlement, certains sénateurs ont déjà à l’idée les défis qui les attendent.Par exemple, l’accélération de la décentralisation et l’apaisement du climat social dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Reste à suivre, la mise en place du bureau du Sénat dans les prochains jours.Dakolé Daïssala, Sénateur MDR, Extrême-Nord« Je suis fier d’arborer cette écharpe, un symbole fort par rapport à ma responsabilité vis-à-vis de la nation pour un Cameroun debout.»Géneviève Tjoues, Sénateur Rdpc, Littoral« Mon émotion est très grande. Je remercie infiniment le président de la République pour la confiance renouvelée. Et tous les électeurs qui ont soutenu notre liste dans la Sanaga Maritime et le Littoral. » L’heure est donc à l’action pour les sénateurs de la 2e législature à la chambre haute du ParlementDieudonné Zra