Ils viennent de prendre fonction, au cours d’une cérémonie présidée vendredi par le Directeur Général de l’office.  Charles Ndongo a également mis un point d’honneur sur l’organisation de la fête du Travail à la Crtv. Les dix délégués du personnel des services centraux peuvent désormais officiellement exercer. Avec leurs suppléants, ils devront pendant deux ans, défendre les intérêts des employés des quatre services de Yaoundé. A savoir, le centre de production de Mballa 2, le Poste National, la Cmca et l’Ifcpa. Le Directeur Général Charles Ndongo, vient lui même de procéder à leur installation vendredi dernier.Le Synacom et  le Synatracomec, les deux syndicats de travailleurs de la Crtv, devront faire preuve d’un grand professionnalisme. Particulièrement le Synacom, qui détient sept sièges sur dix. “Dans notre plan d’action, nous intégrons l’acheminement vers le treizième mois. Mais aussi d’autres points de la convention qui avaient été prescrits mais ne sont pas encore appliqués“, confie Lazare Nguemou, le président. Côté Synatracomec, c’est à présent que se négocie le prochain mandat. Thomas Mbiakeu: “Nous entendons lutter pour que les avancements d’échelon soient systématiques. La question des primes nous tient également beaucoup à coeur, notamment la prime de sédentarité et la prime d’astreinte“. La cérémonie de ce vendredi a également été l’occasion de faire le point de l’organisation de la fête du travail à la Crtv. Notamment, en ce qui concerne la mobilisation du personnel, son déploiement au boulevard du 20 mai et les agapes à Mballa2. Principale articulation, la remise de la récompense du meilleur agent. Une innovation, à laquelle le Directeur Général accorde une importance particulière. D’après le bilan du Vice-président du comité d’organisation du vote, les noms des élus dont déjà connus et secrètement gardés par les membres du jury. « Nous tenons à maintenir le suspens, et espérons que tous les personnels apprécieront les résultats à la publication. Il n’y a eu aucune fuite. C’est un logiciel conçu par la Division des Systèmes Informatiques qui tenait lieu de réceptacle des messages de vote. Le dépouillement a eu lieu dans le bureau du Médiateur », affirme Valery Dikos Oumarou.Vanessa Onana