C’est la principale résolution adoptée à l’issue du sommet historique de Panmunjom entre les deux leaders coréens, le nord-coréen Kim Jong-un et le sud-coréen Moon Jae-in.Le sommet de Panmunjom est assurément historique. Les deux dirigeants des Corées viennent de s’accorder pour la dénucléarisation de la péninsule et une paix permanente. En effet, le nord-coréen Kim Jong-un et le sud-coréen Moon Jae-in veulent mettre fin à la guerre et instaurer un climat de paix solide. Ainsi, après la signature du rapport «qu’il n’y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne», Kim et Moon se sont donné l’accolade. Preuve formelle de leur engagement aux yeux du monde.Les deux Corées appellent enfin à déposer les armes au terme de ce sommet de Panmunjom. Dans ce sens, Kim Jong-un et Moon Jae-in s’engagent à rencontrer les États-Unis, voire la Chine, tous deux signataires du cessez-le-feu, il y a 65 ans. Objectif : établir un régime de paix durable sur la péninsule. Car en l’absence d’un traité de paix, les deux voisins restent encore techniquement en guerre.Autre résolution, les deux camps reprendront en août prochain, leurs réunions de familles divisées par la guerre. Un nouveau sommet devra se tenir à l’autonome à Pyongyang. Ce 4e sommet inter-coréen précède un face à face particulièrement attendu entre M. Kim et le président américain Donald Trump.Dieudonné Zra