Le contrat de concession signé ce 27 avril entre le MINEE et la SONATREL donne les pleins droits pour la gestion du transport d’électricité.La société nationale de transport d’électricité qui prend ainsi officiellement fonction sera face à de nombreux challenges : Maintenir, renouveler et mettre à l’échelle des infrastructures de transport d’énergie du pays ; Améliorer la capacité, le rendement et la fiabilité du réseau électrique national ; Améliorer la capacité, le rendement et la fiabilité du réseau électrique national. Veiller à l’équilibre et à la stabilité du système électrique entre autres. Victor Mbemi Nyanga, DG SONATREL « Maintenant que nous avons le contrat de concession ,nous avons l’habilité juridique à intervenir sur le réseau de transport .Et nous sommes des hommes de terrain. Nous connaissons tous les problèmes des populations .Nus serons aux cotés de ces populations-là pour construire les lignes de transport »Mais la société Nationale de transport d’électricité, SONATREL était déjà déployée sur le terrain avant ce feu vert de l’Etat du Cameroun. Un accord et des financements pour la remise à niveau du réseau de transport d’électricité du Cameroun est en cours grâce à la Banque mondiale. Sur initiative de son Directeur Général, la structure prévoit maintenant des descentes sur le terrain .Ces descentes permettrons la construction express des réseaux de transport de l’énergie produites par les nouveaux barrages hydroélectriques (Memvele, Mekin Etc.). La société a également conclu en 2017, un protocole d’accord avec Enéo, l’ancien administrateur du secteur, pour le recrutement des personnels techniques. Cet accord inclut aussi la délimitation du périmètre du transport d’électricité .Et pour son fonctionnement, la SONATREL a voté un budget de 109 milliards de F CFA, dont plus de la moitié est consacrée aux investissements infrastructurels.Créée par décret présidentiel le 08 Octobre 2015, la SONATREL est source de beaucoup d’espoir pour une meilleure gestion du transport d’électricité au Cameroun. Gaston Eloundou Essomba, Ministre de l’Eau et de l’Energie, tutelle de la SONATREL : « Le président de la République a voulu rendre ce secteur plus efficace .Il a donc créé la SONATREL qui va désormais s’occuper de l’infrastructure, du transport, des pilonnes, lignes hautes tensions ,barrages …jusqu’aux postes de transformation ». Pour une énergie de qualité et suffisante pour les populations du Cameroun.Odeline Stella Mouazan