Sur les 70 sénateurs élus, l’on enregistre 31 nouveaux visages, soit un taux de renouvellement de 44, 28% pour ce second mandat à la chambre haute du Parlement.Cette seconde mandature de la chambre haute du parlement s’enrichit de 31 nouveaux visages. Ainsi, 39 sénateurs maintiennent leur place au Sénat sur les 70 du premier mandat (2013-2018). Dans ce vent de renouvellement, les régions de l’Adamaoua, de l’Ouest et du Nord-Ouest arrivent en tête avec un taux de 100%. Aussi, ce nouvel air tient compte de l’aspect genre, notamment au sein du Rdpc, parti majoritaire. En effet, cette formation politique compte désormais 20 sénatrices élues contre 17 pour le premier mandat.Dans cette région, le Rdpc présente essentiellement de nouveaux visages. Parmi eux, la tête de liste Nana Ismaïla, homme politique mais également opérateur économique. Il y a aussi deux femmes qui font leur entrée dans le cercle des sénateurs de la région de l’Adamaoua : Rougayatou Asta Djouldé et Souadatou Djallo épouse Kalkaba.Ici, Sylvestre Ngouchinghe occupe la tête de liste. Opérateur économique, ce dernier a fait fortune au travers d’activités commerciales d’importation et de négoce de poisson au Cameroun. Ce nouveau sénateur est propriétaire de Congelcam, une entreprise de négoce et de distribution de poisson et cadre du Rdpc. Sur sa liste, deux femmes qui font leur premier pas au Sénat, à savoir Ngangoubé Aminatou et Micheline Dsamou.Le principal parti de l’opposition, le Sdf a raflé tous les 7 sièges dans son fief. Tous de nouveaux visages. En tête, Nkeze Emilia Kalebong, militante de première heure du Social democratic front (Sdf). Elle fait partie des figures qui croient du rôle majeur que la femme peut jouer en politique et se bat pour la cause de la gent féminine. Ainsi, elle constitue une source d’espoir pour une meilleure représentativité des femmes dans les instances de prise de décisions.Dans d’autres régions, le vent de renouvellement a aussi soufflé. Par exemple dans le Centre, l’on note l’arrivée de Koungou Edima Eliane Didier.Journaliste au poste national de la Crtv, elle occupe le 7e rang sur la liste conduite par Sylvestre Naah Ondoa dans le le Nyong-et-So’o. De plus, Koungou Edima Eliane Didier est membre du Bureau national de l’Ofrdpc. Autre nouveau visage, celui de Jean David Bilé, sénateur Rdpc dans le littoral. Il était ancien directeur général d’Aes Sonel, ex-entreprise concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun.Ce natif de la région du Littoral a plusieurs casquettes. Entre ingénieur centralien et docteur en Économie. Liste intégrale des sénateurs élus ici. Voir la liste des sénateurs du premier mandat ici. Dieudonné Zra