Le Secrétaire Général du ministère des sports a officiellement ouvert la compétition l’Unifac au nom du ministre ce 05 avril au stade militaire de Yaoundé.Le lancement du tournoi de l’Unifac U17 Yaoundé 2018, a mobilisé les communautés des différentes délégations résidant à Yaoundé. Après le défilé des délégations, trois allocutions ont meublé la cérémonie. D’abord le président du comité de normalisation, président du comité d’organisation du Tournoi de l’Unifac U17 Yaoundé 2018 .Me Dieudonné Happi a profité de sa prise de parole pour greffer l’organisation de cette compétition à celle de la future CAN total 2019. Il a également rassuré le public que le comité de normalisation tiendra sa promesse de réécrire les lettres de noblesse du football camerounais.« Le président de l’Unifac m’a confié avoir choisi notre pays en raison de plusieurs atouts, en commençant par les infrastructures…cela présage un excellent avenir pour la CAN 2019 que prépare notre pays…Le comité de normalisation mettra tout en œuvre pour faire en sorte que notre pays reprenne sa place de leader dans le monde du football ».Prenant la parole en second lieu, le président de l’union des fédérations de football d’Afrique centrale a appelé les différents acteurs à un professionalisme qui conduira à la réussite totale de l’évènement. Patrice Edouard Ngaissona, président de l’Unifac : « A tous les joueurs, le foot c’est ce qui nous unit aujourd’hui. Je vous demande le fair-play, de dépasser les émotions et de jouer. Ce football sera votre avenir sur beaucoup de plans ».    Le match d’ouverture du Tournoi de l’Unifac U17 Yaoundé 2018 qui opposait le Cameroun à la république du Tchad s’est soldé par un score de parité, un but partout.Odeline Stella Mouazan