Le cabinet français Médiamétrie a publié les résultats d’un sondage sur la consommation des médias au Cameroun. L’étude concerne la radio, la télévision et Internet.Le sondage du cabinet Médiamétrie concerne la période allant du 10 septembre 2017 au 5 février 2018. Quatre villes phares du Cameroun sont prises en compte. Il s’agit des villes de Yaoundé, Douala, Bamenda et Bafoussam. L’étude révèle ainsi que 43% des camerounais de plus de 15 ans possèdent un smartphone. Et que, dans ces villes cibles, 48,2% des personnes interrogées disent s’être connectées à Internet la veille.Pourtant, ces mêmes personnes affirment regarder le petit écran en moyenne une fois par semaine seulement. S’agissant de la radio, un peu plus de 5 habitants sur 10 disent écouter la radio pendant en moyenne 2 heures et 32 min par jour. Une performance en baisse par rapport au sondage de l’an dernier, et qui semble profiter à Internet.D’après cette même étude, la Crtv est en tête du classement des médias traditionnels au Cameroun. En 2017, la télévision nationale rassemble le plus grand nombre de téléspectateurs au quotidien. Canal 2 et Novelas Tv arrivent juste après l’opérateur audiovisuel de service public. Pour ce qui est de la radio, le Poste National de la Crtv est également en tête. Rfi et Radio Balafon (une radio basée à Douala présent sur Canal Sat) viennent par la suite.Ces résultats confortent la Cameroon Radio Television dans la position de leader du paysage médiatique camerounais. C’est une preuve certaine de l’importance de ce média de service public national dans l’accès des camerounais à l’information. Médiamétrie est une société anonyme spécialisée dans la mesure d’audience et les études marketing des médias audiovisuels et interactifs.Vanessa Onana