Des spectacles, des ateliers et des stages ont lieu depuis ce 02 mars à Yaoundé dans le cadre de la 3ème édition du festival de danse Mevungu.A quelques jours de la célébration de la Journée Internationale de la Femme, l’association culturelle Djinena Dgenena, ouvre la 3ème édition du festival Mevungu.Pendant deux jours, les amoureux de cet art vont pouvoir se rencontrer pour partager leur passion pour la danse et la tradition Beti qui a le privilège d’être riche et varié. Au programmePour animer cette 3ème édition, cinq chorégraphes, six intervenants et 10 compagnies de danses du Cameroun, d’Allemagne, de Côte d’Ivoire et de France ont été contactées.« Contrairement à ce que l’on pense, le Bikutsi comme l’une des danses phares dans la tradition Beti, il faut noter qu’il existe d’autres danses, mais celles-ci sont réservées pour des moments particuliers comme le Mevungu », explique Sylviane Messina, la président de l’association Djinena Dgenena.« Cette danse est la démonstration du pouvoir de la femme dans la société. Les chorégraphies qui seront reprises par les danseuses professionnelles donneront un aperçu partiel de ce rite », conclut-elle.On comprend mieux les raisons pour lesquelles à l’occasion des préparatifs marquants la journée internationale de la femme, les membres de cette association ont choisi d’offrir au public de Yaoundé, de telles représentations dans la salle de spectacle de l’Institut Français et à l’espace Street Corner à Bastos.Le festival Mevungu est un festival international de danse dont les objectifs sont de :Jt du 01 Mars 2018Jeanne Ngo Nlend