En plus de son 4ème album qui sortira dans quelques jours, la chanteuse camerounaise Charlotte Dipanda célèbre son 10ème anniversaire de carrière musicale le 31 mars au Palais des sports de Yaoundé et inaugure une fondation. C’est un parterre important des spécialistes de la presse culturelle qui a pris part ce mercredi à un apéro de presse offert par la diva de la musique camerounaise, Charlotte Dipanda. C’était dans le salon de thé du Moulin de France de Yaoundé sis au Boulevard du 20 mai.Au cœur de leurs discussions, la sortie prochaine de son 4ème album intitulé « Un jour dans ma vie », la célébration de ses noces d’étain avec la musique et la création de sa fondation aux bénéfices des jeunes filles vulnérables. Un mois de mars haut en couleurs donc pour celle que les intimes appellent « Chacha ».Dans un look décontracté, l’auteur de « Coucou » s’est dévoilé aux professionnels des médias. 90 minutes n’ont d’ailleurs pas suffi au groupe qui s’est formé, pour élucider toutes les interrogations autour la vie et la carrière longue et alléchante de la jeune dame.Très vite, les discussions enjouées et les moments de convivialité ont donné place à une séance photos. Ceci au grand bonheur de tous.Les neuf titres que contient ce nouveau bébé de Charlotte Dipanda parlent d’amitié, d’amour, de l’hypocrisie des Hommes et surtout de Dieu.Entre « Sister », « Muna », « A Ndolo », « Nos cahiers », « Sangando », et les autres morceaux de cet album, Charlotte Dipanda entend faire danser les uns et les autres sur des sonorités d’ambassibé, de morna, de makossa, etc.« Mon identité culturelle deteint sur tout ce que je fais. J’ai envie que toutes les personnes qui écoutent ma musique sachent que je viens de quelque part et que j’en suis fière. Je suis une camerounaise du Cameroun et je le revendique », affirme –t-elle.Concernant la Fondation en faveur de la Jeune fille qui va voir le jour à Yaoundé, Charlotte Dipanda se veut claire. « Mon but ici est d’accompagner les jeunes filles qui ont des difficultés à s’établir. La misère ne doit pas détruire les rêves de nos sœurs. C’est un coup de pouce que je vais essayer de leur donner ».Pour Samedi 31 mars 2018 au Palais des Sports de Yaoundé, Charlotte Dipanda annonce de nombreuses surprises. La fête, elle la prépare depuis plusieurs mois déjà et compte mettre les petits plats dans les grands. En plus du cadeau qui va commémorer l’anniversaire et des jeunes artistes qui vont l’accompagner sur scène, la star du jour présentera en exclusivité quelques titres de son nouveau disque.Jeanne Ngo Nlend